Skip to content

Formats Publicitaires 2024 : Les Tendances à suivre pour les Éditeurs de Média

In this article

En 2024, l’industrie de l’ad tech opère un virage majeur, passant d’un écosystème basé sur les cookies tiers à une ère davantage axée sur le respect de la vie privée des utilisateurs et une protection accrue de leurs données.

Chez Opti Digital, bien que nos technologies soient pleinement optimisées pour fonctionner dans un environnement sans cookies tiers, nous demeurons attentifs aux dernières tendances pour maximiser les revenus des éditeurs. C’est pourquoi nous vous proposons aujourd’hui de faire un tour d’horizon des formats publicitaires 2024 les plus performants.

Les tailles d’annonces les plus populaires

MOBILE

La publicité mobile représente plus de 60 % du total des recettes publicitaires digitales, un chiffre qui devrait continuer d’augmenter. En effet, selon Statista, les dépenses atteindront 400 milliards de dollars d’ici la fin de l’année.

Certains formats publicitaires, tels que le Rectangle moyen (MPU) de 300×250 px ou encore le Mobile Leaderboard de 320×50 px et 320×100 px, génèrent des eCPM particulièrement élevés. Cette performance est due à leur capacité à afficher des messages de manière proéminente et continue, particulièrement lorsque ces formats sont intégrés de manière harmonieuse au sein du contenu ou placés en haut ou en bas d’un écran mobile. En outre, ces formats offrent une excellente visibilité aux annonceurs grâce à un comportement  « sticky ».

En 2024, l’interstitiel s’est révélé être un format publicitaire particulièrement performant, affichant un eCPM moyen élevé pour une dimension moyenne de 320×480 px sur les pages web mobiles. Il s’agit d’un format plein écran qui vient recouvrir entièrement la page visitée. Habituellement déclenché par un clic, il apparaît lorsque les utilisateurs naviguent d’une page à l’autre sur le même site. À la fin de l’année 2023, Google a introduit de nouveaux déclencheurs pour ce type de format. Malgré son impact significatif sur l’expérience utilisateur (UX), les interstitiels méritent d’être testés afin de trouver le bon équilibre entre la génération de revenus et le respect de l’UX. Supportant différents types de formats (vidéo, image, texte), ce style de publicité demeure l’un des plus rentables depuis plusieurs années.

En plus des formats traditionnels, il est possible d’explorer d’autres options telles que les publicités natives, qui améliorent l’expérience utilisateur, ou encore le format vidéo, idéal pour attirer l’attention de son audience. Par exemple, chez Opti Digital, nous remarquons que le format preroll pour les appareils mobiles génère un eCPM excellent.

À lire également : Les formats publicitaires les plus rentables en 2023

DISPLAY 

Dans notre précédent article, datant de l’année dernière, nous avions noté que le display continuait d’attirer un grand nombre d’investissements publicitaires. Par exemple, les formats publicitaires les plus rentables demeurent les bannières classiques telles que le billboard, le billboard sticky ou encore le leaderboard.

Les formats comme le MPU (Mid-page Unit), également connu sous le nom de rectangle moyen, en 300×250 px, continuent d’attirer des investissements lorsqu’ils offrent une visibilité élevée, surtout lorsqu’ils sont intégrés directement dans le contenu (in-read). Le format billboard en 728×90 px et 970×250 px est également populaire car il est facile à intégrer et offre une bonne visibilité en raison de sa taille.

Pour que les publicités soient aussi rentables que possible pour les éditeurs, le format n’est pas le seul élément à prendre en compte. L’emplacement et le comportement des annonces sont également essentiels. Par exemple, chez Opti Digital, nous avons observé que les bannières publicitaires placées dans la barre latérale, généralement de taille demi-page (300×600 px), sont plus performantes lorsqu’elles se déplacent le long du contenu. Cette fonctionnalité d’adhérence améliore la visibilité et le taux de clics, permettant aux utilisateurs de rafraîchir l’annonce après un certain temps pour augmenter le nombre d’annonces affichées sans accroître la pression publicitaire, étant donné que le rafraîchissement se produit dans le même emplacement publicitaire. Ainsi, la mise en page publicitaire optimale d’un site web prend en compte l’emplacement, le format et le comportement des publicités. Cela constitue l’un des leviers les plus efficaces de la stratégie de monétisation.

VIDÉO

La vidéo maintient sa croissance en tant qu’élément essentiel du paysage publicitaire, et ses différents formats peuvent être regroupés en deux catégories principales : in-stream et out-stream. Pour prendre la meilleure décision, les éditeurs doivent prendre en considération plusieurs facteurs.

Le format out-stream, tel que celui proposé par Opti Digital, s’intègre facilement dans le contenu et peut être combiné avec d’autres types de médias au sein de différents emplacements publicitaires sur le web. Ce format peut être intégré dans des environnements non vidéo, tels que des contenus textuels. La vidéo outstream est considérée comme moins intrusive et plus adaptée aux inventaires mobiles, comme le suggèrent 60% des professionnels.

​​En revanche, les publicités in-stream, telles que le preroll ou le midroll, ont besoin d’un environnement vidéo pour être vues. Les marques paient des CPM élevés pour attirer l’attention des utilisateurs sur le contenu vidéo suivant. 

Dans le but de retenir l’attention de l’utilisateur sans nuire à son expérience de navigation, des formats innovants tels que les « bumpers » continuent de remporter du succès. Ces formats courts, d’une durée maximale de 6 secondes, sont conçus pour envoyer un message direct et concis, en captant l’attention de l’utilisateur le plus rapidement possible. 

LA PUBLICITÉ NATIVE CONVERSE UNE PLACE DE CHOIX

Avec l’abandon du ciblage basé sur les cookies tiers, les publicités natives qui s’appuient sur les données first-party des éditeurs et le ciblage contextuel sont en passe de devenir la nouvelle mode. Avec une croissance mondiale estimée à 45 % d’une année sur l’autre, les données indiquent que d’ici 2025, les dépenses en publicité native atteindront 402,33 milliards de dollars.

Chez Opti Digital, notre format in-ad utilise les formats standards de l’IAB, ce qui permet de promouvoir un contenu pertinent pour l’utilisateur. L’efficacité de ce format est mesurée en fonction de paramètres définis par la marque, tels que le niveau d’interaction

En 2023, nous avons également lancé un format innovant, Opti Engage, qui permet de diffuser des publicités natives tout en respectant les dimensions standard de l’IAB. Ce format respecte intégralement la mise en page et l’interface utilisateur du site web, évitant ainsi tout saut de contenu et préservant les Core Web Vitals des médias avec lesquels nous collaborons. De plus, Opti Digital prend en charge le rendu des publicités natives pour le compte des éditeurs. Grâce à sa technologie et à son affichage attrayant, Opti Digital a réussi à augmenter de manière significative la monétisation de plus de 1700 médias, se classant ainsi parmi les 3 meilleurs SSP avec une augmentation moyenne des revenus de 7%.

Un nouveau paradigme pour l’avenir

Publicité contextuelle : L’avenir des publicités ciblées

Avec la suppression des cookies tiers par Google en 2024, le ciblage contextuel regagne en popularité et connaît un engouement croissant. Il se positionne désormais comme une stratégie essentielle pour atteindre efficacement l’audience souhaitée. Le ciblage contextuel permet de positionner la publicité dans le bon contexte afin qu’elle corresponde à l’intérêt de l’utilisateur. Par exemple, une campagne de promotion d’une nouvelle voiture va davantage cibler les médias de la catégorie automobile. D’ailleurs, une étude montre que près de 80% des utilisateurs acceptent favorablement les publicités qui se rapportent à leurs centres d’intérêt ou à leurs recherches antérieures. 

En tant qu’éditeur, vous pouvez fournir vos données contextuelles pour augmenter vos revenus. Vous devez envoyer la catégorie IAB du site web et de la page dans la requête d’enchère à vos partenaires de demande afin de permettre aux annonceurs de cibler votre inventaire avec des publicités sur mesure. L’enrichissement des requêtes joue un rôle clé. Le Tech Lab de l’IAB propose des informations sur la manière d’enrichir les demandes d’enchères avec des informations supplémentaires via le projet Sellers Defined Audience (SDA). Avec la fin des cookies tiers, ces types de signaux fournissent des informations précieuses, favorisant une expérience publicitaire plus ciblée. Il est également conseillé de choisir vos partenaires en fonction de leur capacité à fournir de la publicité contextuelle.

Publicité basée sur l’attention

La durée d’attention des utilisateurs diminuant chaque année, de nouvelles mesures de l’attention viennent désormais compléter les mesures traditionnelles. Pour être performantes, les publicités doivent être optimisées, non intrusives et proposer une réelle valeur ajoutée. Selon une étude, seulement 20 % des publicités sont réellement vues par les utilisateurs. Pour les éditeurs, le suivi des scores d’attention offre une transparence totale sur l’efficacité de l’inventaire et leur permet de sélectionner et de vendre des emplacements publicitaires en fonction du score atteint. Bien que la mesure de l’attention soit encore naissante, elle pourrait influencer de plus en plus l’avenir de la publicité non intrusive. Depuis l’année dernière, Opti Digital se concentre sur la prédiction du niveau d’attention afin d’enchérir en conséquence sur l’inventaire des éditeurs. Opti Digital a par ailleurs mis au point un format publicitaire qui utilise les mêmes codes que les réseaux sociaux afin de capter davantage l’attention de l’audience. Le format d’annonce offert par le Bid Adapteur Opti Engage est conçu en mettant l’utilisateur au centre, ce qui améliore le taux de clics (CTR), l’expérience utilisateur et entraîne une augmentation de l’eCPM.

Conclusion

Les préoccupations liées à la confidentialité, aux comportements des utilisateurs et aux avancées technologiques continuent de façonner le paysage publicitaire. Ainsi, il est crucial pour les éditeurs de mettre en place des stratégies adéquates pour protéger et élargir leur audience en 2024. Chez Opti Digital, nous nous efforçons d’anticiper les évolutions afin de proposer les solutions les mieux adaptées à chaque éditeur. Conscients de la difficulté croissante à captiver l’attention des utilisateurs, nous avons développé Opti Engage, un format publicitaire qui respecte les normes de l’IAB tout en offrant une expérience unique aux lecteurs.

Cette année, nous avons souhaité aller encore plus loin. Nous avons complètement repensé notre solution publicitaire Opti All-in-One en introduisant un tout nouveau tag de monétisation incroyablement léger. Cette mise à jour assure à la fois une performance web optimale et un chargement instantané des publicités. La quantité et la qualité des annonces diffusées permettent de maximiser les revenus publicitaires des éditeurs. Si cela vous intéresse, explorez notre nouvelle solution publicitaire ici. Découvrez-en plus sur cette solution juste ici

In this article
Share
Also Check...